Troisième partie de notre vélotrip à travers la France ! On vous a quitté il y a très longtemps et cela fait bientôt un an qu’on est rentré mais on se devait de terminer le récit de notre périple !

Si vous avez loupé la première partie, en Normandie et en Bretagne, c’est ici, la vidéo et nos quelques jours sur la côte atlantique, entre Guérande et Agen c’est ici !

Pour obtenir toutes les cartes maps, c’est là, sur notre Genially ! Survolez les « points » étapes et cliquez dessus pour obtenir le tracé.

Après une superbe étape 22, classée 5* et une belle soirée chez des amis on remonte sur le vélo !

Etape 23 – 29 juillet

Agen/Montech – 83km 5*

Une deuxième étape à 5*, ce coin de la France est vraiment dingue.

P1050775

Nous empruntons le canal des deux mers, vraiment bien aménagé mais surtout nous passons dans de jolies villes comme Valence d’Agen, et de très jolies villes :

Auvillar, classé plus beau village de France. En pavés, ses petites ruelles sont superbes. En revanche si vous êtes à vélo, il se mérite car il est perché et il y a une belle côte pour y accéder.

P1050781-2P1050787-1P1050795-4

Et Moissac, qui aurait pu être classé aussi, car son abbatiale et son cloître sont magnifiques !

P1050811-8P1050810-7P1050806-6

Visite :  abbaye 5€

Hébergement : Camping de Montech, accès direct en quittant le canal, piscine, c’est un très grand camping, forfait vélo 2 personnes 15€, spécial accueil cycliste avec une petite maison normalement réservée aux cyclistes pour manger et faire à manger

 

Etape 24 – 30 juillet

Montech/Mazamet – 58km 1*

Pas grand-chose à se mettre sous la dent aujourd’hui, un peu de canal, de petites routes et on arrive rapidement à St Sulpice la Pointe pour prendre le train direction Mazamet.

P1050798-1

Hébergement : camping de la Lauze , petit camping, de long de la voie verte, avec accès au centre aquatique (piscine, sauna) à 2min à pied, grande salle de jeu avec TV et table de tennis de table, 15€

 

Etape 25 – 31 juillet

Mazamet/Olargues – 57km 5*

Une superbe étape ! Nous reprenons la route, bien reposés, en empruntant la voie verte Passa Pais (site). Elle serpente sur les hauteurs des villages, avec des ponts et des tunnels et le Tarn en contrebas.

P1050836-13

Avant de partir, on avait choisi cette région pour se baigner dans les rivières et ce fut le cas. La résurgence du Fréjo nous accueille avec une magnifique petite piscine d’eau claire et une cascade. On termine ensuite en découvrant Olargues, un petit village magnifique ! Encore un petit effort pour monter au vieux château !

P1050839-14P1050846-1P1050854-1P1050859-17

Hébergement : chez David, un warmshower, kiné espagnol qui travaille à Olargues, il a voyagé au Laos en vélo en autres … très sympa !

 

 

Etape 26 – 01 août

Olargues/Lac du Salagou – 53km 4*

Ça n’arrête pas ! Encore une très belle étape mais très sportive. On a presque plus poussé le vélo que pédalé. Pour monter aux gorges d’Héric d’abord mais ça valait le coup ; l’eau était d’une couleur incroyable alors qu’il ne faisait pas très beau !

P1050869-2P1050876-3P1050881-4

Et pour monter puis descendre au Lac du Salagou ; je crois que le GPS nous a fait passer par des circuits VTT pas super praticables … On s’est un peu perdu dans les déserts d’ocre rouge mais c’était magnifique !

P1050893-22P1050900-6P1050924-2

Hébergement : bivouac au bord du Lac du Salagou, un de plus beaux qu’on ait fait ! Le seul hic, on l’a appris quelques jours plus tard de la bouche d’un arachnologue : il est à la recherche de l’araignée la plus mortelle de France, la veuve noire, et elle se trouve … au Lac du Salagou bien sûr !

 

Etape 27 – 02 août

Lac du Salagou/Les Matelles– 66km 5*

P1050927-1

Et un 5* de plus ! Nous avons sillonné les routes de l’Hérault sous une chaleur écrasante mais que ce fut beau !

P1050930-1

Montpeyroux, les gorges de l’Hérault, le Pont du Diable ou nous nous sommes baignés, et enfin St Guilhem le Désert, un des plus beaux villages de France, et il le mérite ! On terminera cette journée aux Matelles, au bord d’un petit cour d’eau pour bivouaquer tranquillement.

P1050931-5P1050933-6P1050935-1

Hébergement :  beau bivouac au bord de l’eau

 

 

Etape 28 – 03 août

Les Matelles/Langlade – 52km 3*

Objectif de la journée, Langlade, dans la famille de Clément. On roule tranquillement sur la voie verte jusqu’à la belle Sommières que nous avions découvert il y a quelques années. Ensuite, nous enchaînons les départementales au milieu des vignobles du Languedoc ; le Pic St Loup nous observe.

P1050950-10P1050952-11P1050955-13

Hébergement :  dans la famille.

 

 

Etape 29 – 04 août

Langlade/Robion – 78km 4*

Belle mais longue et chaude, très chaude, étape.

Une dizaine de km pour rejoindre Nîmes et prendre le train pour Arles, un joli tour dans Arles et c’est parti pour la montée, Fontvieille puis : Les-Baux-de-Provence. Le 4ème « plus beaux villages de France » de notre parcours et le 4ème niché sur son perchoir qu’il a fallu gravir à 14h …
Heureusement ensuite ça descend jusqu’à la jolie St Rémy de Provence et nous voilà arrivés, non sans des litres d’eau renversés sur la tête, à Robion, à côté de Cavaillon.

Hébergement : Pauline, une warmshower, nous accueille avec un super diner ; pain d’aubergines et salade de lentilles ! On a passé une superbe soirée à l’écouter parler de sa région qu’elle connaît sur le bout des doigts !

 

 

Etape 30 – 05 août

Robion/Villes sur Auzon – 78km 5*

Que ce fut difficile … Une chaleur insoutenable, le plus gros dénivelé jusqu’alors (900d+) et la longueur de l’étape nous ont mis K.O mais c’était une étape à paysages de folie ! Peut être la number one !

On quitte Pauline direction L’Isle-sur-la-Sorgue qui mérite bien son surnom de Venise Provençale puisque La Sorgue l’entoure de toute part, lui donnant une fraîcheur inestimable et la parant d’une dizaine de roue à aube. Bref superbe !

 

On croise beaucoup de vergers et d’olivettes sur les routes. Toujours observés par le géant massif du Luberon!

Direction Fontaine de Vaucluse, ça ne monte pas encore de trop, pour aller voir la résurgence de la Sorgue. L’eau s’écoule du Mont Ventoux et des Monts du Vaucluse de façon souterraine et sort de terre à un endroit ; à Fontaine. On n’a pas vu la fontaine puisque ce n’est pas la bonne période.

On reprend les vélos pour aller à Gordes. C’est là qu’on aurait dû faire demi-tour et rentrer chez nous … J’ai dû y penser 32 fois pendant les deux heures pour y arriver. C’était quand même très beau, les maisons et murets en pierre sèche … Gordes est une très jolie ville.

P1060023-35P1060032-38

Ensuite il a encore fallu monter à l’abbaye de Sénaque, puis aller à Venasque, un petit village très mignon !
Le Mont Ventoux à pris la succession du Luberon pour observer le rythme de nos coups de pédales.
On arrive enfin à Villes-sur-Auzon pour s’écrouler dans la tente !

Hébergement :  camping municipal, emplacement plutôt serrés, sanitaires très propres (06 10 48 91 15)

 

 

Etape 31 – 06 août

Villes sur Auzon/Mévouillon – 60km 4*

Ce jour-là, on franchit les 2000km ! Non sans mal puisqu’on commence tout de suite par le col des Abeilles, 700m !

P1060053-5

On arrive dans la vallée de Sault, le pays de la lavande.
Malheureusement les lavandes sont coupées un peu plus tôt en juillet. Il reste trois champs par ci par là mais l’odeur est constamment présente puisque les producteurs la laissent sécher en tas qu’ils remuent de temps en temps.

On mangera à Sault, on traversera Aurel, un tout petit mignon village, on montera à Montbrun-Les-Bains, mais c’est plus joli d’en bas, on passera à Aulan et on finira la journée dans un petit camping à Mévouillon. Que de jolies routes qui dévalent les monts puis remontent un peu plus loin pour un total de 1300d+

P1060080-17P1060090-20

Hébergement :  camping très simple mais très agréable, nous étions presque seuls, Le Bois de Madélie, dans les bois, deux douches, une belle et grande maison en bois pour se réfugier et faire à manger et une petite épicerie.

 

Etape 32 – 07 août

Mévouillon/Seyssinet – 80km 4*

On commence la journée sous le soleil mais il fera assez frais jusqu’à midi, tant mieux !

C’est parti pour la descente des gorges de la Méouge. Magnifique ! Du vert, du orange, du blanc, des roches, des falaises, de l’eau qui coule, des montagnes dans la pénombre, d’autres bien distinctes …  On ne résiste pas à piquer une tête, forcément, avec une eau aussi claire !

P1060104-21P1060108-23P1060113-1P1060118-1

Après une longue pause, direction Laragne pour prendre un bus puis un train pour Monestier de Clermont. Le paysage est magnifique à travers la fenêtre !

Là devait commencer l’étape de demain, le jour 33, mais comme le profil de l’étape nous donnait 70 de dénivelé positif et 600 de dénivelé négatif on s’est dit qu’on pouvait bien faire 35km supplémentaires de descente ! Ça nous permettra de prendre une journée de repos, la première depuis le début, et qui plus est en famille !

Hébergement :  dans la famille

 

Etape / – 08 août

Day Off

 

 

Vous l’aurez compris, cette partie dans le nord de l’Occitanie a été superbe et éprouvante. Uniquement, ou presque, des étapes à 4 ou 5* ! Nous avons enchaîné les kilomètres, les dénivelés et les plus beaux paysages de France !

Publicités